Notre équipeContactBONUS





 

ACCUEILDernier numéroAnciens numérosActualitéForumLiensPartenaires

L'Inde change de statut

Par Jean François-Poncet
(Sénateur, ancien Ministre des Affaires Etrangères)

     Il aura fallu plus d’une dizaine d’années pour que la libéralisation de l’économie indienne, son ouverture au monde, l’accélération de sa croissance, l’étendue de son potentiel industriel et scientifique soient pleinement reconnus par les milieux dirigeants de l’économie française. C’est heureusement chose faite. Les investissements et les échanges de la France avec l’Inde augmentent très rapidement depuis quelques années, au point de faire passer notre pays du 9e au 7e rang des partenaires économiques de l’Inde. 

Il était temps. La plupart des grandes puissances, à commencer par les Etats-Unis, ont depuis longtemps pris la mesure des changements qui sont en passe de transformer l’Inde en une puissance comparable à la Chine. Comparaison qui tourne encore, pour le moment, à l’avantage de la Chine comme l’atteste l’irrésistible attraction que l’Empire du milieu continue d’exercer sur les investisseurs du monde entier. Mais la situation évolue à vue d’œil.

Les atouts de l’Inde sur la durée retiennent de plus en plus l’attention des observateurs. Ses institutions démocratiques, sa presse libre, son système juridique d’inspiration anglo-saxonne, qui lui valaient depuis longtemps l’estime de tous sont désormais, à juste titre, considérés comme une garantie de stabilité et de fiabilité dont on hésite à créditer la Chine.

Le Président Bush ne s’y est pas trompé. Il ne s’est pas contenté d’accueillir le Premier Ministre indien, Manmoham Singh, à Washington avec des égards exceptionnels. Il a de fait admis l’Inde dans le club fermé des puissances nucléaires de plein exercice.

Poids lourd économique et scientifique, l’Inde devient ainsi, peu à peu, un poids lourd politique. Son potentiel militaire en cours de développement et de modernisation rapide, son active et habile diplomatie en direction de l’Asie du sud est, l’accord qu’après des années de tension larvée elle vient de conclure avec la Chine, l’important contrat pétrolier signé avec l’Iran, son influence à l’ONU et l’Organisation Mondiale du Commerce sont autant d’éléments qui consacrent le changement de statut de l’Inde. Considérée, hier encore, comme un acteur régional, on la compte désormais parmi les quelques grandes puissances dont déprendra demain le destin de la planète.

© Jean François-Poncet 2005-2010

 


Le site de La Nouvelle Revue de l'Inde est une création Scarabée